Facebook

Pour éviter des tracasseries administratives, 

ce propriétaire à Fécamp renonce à son Droit d’Eau 

et accepte l’arasement …

AVANT : un ancien site hydroélectrique

AUJORD’HUI : un site bétonné

Cas typique de dérèglement hydraulique 

qui laisse présager de futurs problèmes  …

 

Ce dont il n’avait pas encore conscience :

1- le niveau légal n’est plus respecté,

2- le seuil bas des vannes a été baissé,

3- il n’y a plus de retenue pour dissiper l’énergie de l’eau,

4- Perte de la valeur immobilière de son bien,

5- Perte d’un moyen de production d’hydroélectricité (en contradiction avec le Schéma Régional du Climat de l’Air et de l’Energie),

6- L’énergie libérée détruira tôt au tard les rives aval et amont,

7- Les fondations des constructions sur les berges seront mises à rudes épreuves .

 

Qui en sera le responsable ?

 

L’ASM 27 et 76 est là aussi pour vous informer de vos Droits et vos Obligations