Facebook

La restauration complète d’une roue hydraulique

 

Refaire complètement une roue de type Sagebien (Diamètre : 4,58 m, Largeur : 1.93 m) est un projet de longue haleine  …

 

 (** L’aspect obtention des autorisations nécessaires n’est pas traité dans cette partie) 

Phase 1 : Etat des lieux - inventaire et recherche de la documentation sur le site

Phase 2 : Faisabilité du projet

Phase 3 : Fabrication de l’ossature de la roue

Phase 4 : Montage de la roue dans le bief

Phase 5 : Seuil et vanne travail

Phase 6 : Mise en place des aubes

1ere phase : Etat des lieux 

 

La restauration d’une roue hydraulique demande une bonne compréhension des éléments en présence.

 

Il est donc nécessaire de rassembler un maximum d’informations (photos anciennes, gravures, documents d’archives, …) en faisant appel à la mémoire collective, aux archives, …

2e phase : Faisabilité du projet 

 

La future roue doit s’adapter aux contraintes du site :

- débit actuel de la rivière,

- infrastructure en place,

- construction d’un gabarit pour vérifier les hypothèses.

 

Le projet se construit en tenant compte de tous les éléments recueillis.

3e phase : Fabrication de l’ossature de la roue 

 

En atelier, sur un chevalet, les pièces qui vont constituer l’ossature de la roue sont :

- coupées

- montées

 

L’ossature de la roue prend forme !

4e phase : Montage de la roue dans le bief

 

Afin d’être transportée, l’ossature de la roue est démontée.

Elle sera mise en place dans le bief :

- d’abord les 3 cercles

- puis l’axe

- les raidisseurs

- …

5e phase : Seuil et vanne travail 

 

Avec un gabarit, le seuil est remis en état !

Une nouvelle vanne travail est construite.

6e phase : Mise en place des aubes 

 

Reste un long travail 

- de découpe, 

- d’ajustement, 

- et de boulonnage des aubes.

avant la remise en eau de la roue hydraulique.

 

La roue en chiffres :

Diamètre : 4,58 m

Largeur : 1.93 m

Poids : 3 t

Pales : 40

Nombre de boulons : 1300

Vitesse circonférentielle : 0.6 m/s